La performance de l’entraineur

Dans le cadre de la formation des entraineurs professionnels, la Fédération Française de Handball a instauré depuis quelques années une collaboration entre les coachs labellisés par l’INSEP (APPI) et leurs stagiaires en formation.
Ainsi, ils bénéficient de quelques heures d’accompagnement par un coach professionnel.
Depuis 2 ans, je participe à cette expérience, et j’avais envie de partager ce que j’ai appris en coachant un entraineur professionnel.

Tout d’abord, je voudrais dire que ne pas être dans le milieu est plutôt un avantage. En effet, aborder un coaching en étant dans la posture du découvreur, permet de questionner des points qui seraient tellement évidents quand on a la tête dedans qu’on pourrait passer à côté de certaines informations pertinentes.

La posture du coach

Le cadre de cet accompagnement obligatoire permet aux entraîneurs bénéficiaires de découvrir la démarche. En tant que coach, j’ai dû expliquer un peu plus précisément que d’habitude comment se déroule l’accompagnement, et surtout faire la distinction entre leur posture de coach/entraineur et ma posture de coach professionnel.

Les responsabilités de l’entraineur

L’entraineur a pour mission de faire progresser son équipe de joueurs et de les préparer aux rencontres et compétitions prévues pendant la saison.
L’entraineur a également un rôle très important dans la communication du club, c’est lui qui fait face aux médias. Suivant les structures, il participe activement au projet sportif global, construit des relations avec les sponsors, participe aux choix des axes de développements pour les plus jeunes, veille à l’équilibre études/vie professionnelle et projet sportif pour les structures semi-pro, ect…
Autant de tâches qui lui prennent également du temps et de l’énergie, d’où l’intérêt pour lui de travailler sur ses propres axes de développement.

Confiance et équilibre

2 mots essentiels pour la performance de l’entraineur. Il fait des choix tout le temps, et se sent fréquemment « sous pression ». La passion l’emporte alors sur l’équilibre de vie, au détriment de la famille ou d’autres loisirs qu’il pourrait s’accorder comme tout être humain! Le rôle du coach accompagnateur est alors de l’aider à faire émerger les facteurs d’équilibre qui lui correspondent afin qu’ils puisse mettre en place des actions importantes pour son bien-être!

La performance de l’entraineur

Après la formation, il parait utile de prolonger cette expérience d’accompagnement dans sa prise de fonction. Par exemple, s’il devient entraineur principal pour la première fois d’une équipe professionnelle, le coaching peut l’aider à être plus pertinent et plus précis dans la gestion de son groupe, ce qui contribuera à plus de sérénité et de lucidité dans ses choix.
Messieurs les dirigeants, pensez à faire accompagner vos entraineurs, et plus généralement votre staff! Vous en tirerez un grand bénéfice en retour.

Vous recherchez un coach expérimenté et garant du cadre

Vous souhaitez vous faire accompagner ? C’est par là!
Agir maintenant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.