Sophrologie au Tir à l’arc pour une meilleure concentration

Les secrets d’une championne

Bérangère Schuh, médaillée de bronze par équipes en tir à l’arc aux J.O de Pékin, explique l’apport de la sophrologie au tir à l’arc dans sa préparation. Voici quelques extraits de son interview par Clément Guillou.

  • Le tir à l’arc, c’est beaucoup beaucoup de concentration, beaucoup d’entraînement. C’est un sport essentiellement mental : 80% de mental et 20% de technique.
  • Malheureusement il y a toujours des pensées plus ou moins positives. C’est très difficile de faire le vide de tout ce qu’il y a autour. Surtout aux Jeux
  • Quand le cardio commence à s’emballer, il faut une technique pour se relâcher en l’espace de 10, 15 secondes. Pour ralentir le rythme cardiaque il faut se concentrer sur la respiration. Quotidiennement, on travaille cinq à dix minutes sur la respiration.
  • Je vois ma sophrologue une heure par semaine. En compétition on peut l’appeler sur Skype

.
Lire l’article
article écrit par Clément Guillou le 2 août 2012 sur le site Le Nouvel Observateur/rue89.com

L’oeil de l’expert

Explications et compléments

  • Dans un moment de panique: activation d’une ressource relaxante pour elle: une pensée pour sa famille.
    Les ancrages de ressources se préparent à l’entrainement en fonction des émotions recherchées.
  • Mise en place d’une routine entre 2 flèches: Bérengère explique comment elle entre et sort de sa bulle. Ce mécanisme est mis en place après l’étude avec le préparateur mental des micro-stratégies mentales nécessaires à la réussite du geste parfait
  • Importance de maîtriser le rythme respiratoire pour calmer le mental au moment du tir. De nombreuses techniques permettent de contrôler la respiration. Comme l’athlète le dit, c’est important de pratiquer chaque jour pour créer un automatisme et pouvoir l’utiliser en cas de besoin.
  • .

  • Les échanges à distance entre le préparateur mental et l’athlète permettent les ajustements et la prise en compte des derniers paramètres avant la compétition lorsque le préparateur mental ne peut pas être à ses côtés

Conclusion

  • La Sophrologie est la clé de sa préparation mentale
  • Un des secrets est l’entrainement régulier auprès d’un préparateur mental sophrologue, afin de pouvoir bénéficier d’un apport complet d’outils pratiques
  • Commencer par tester les routines et les bienfaits de la respiration pendant les entraînements techniques avant la mise en application lors des compétitions

Pour aller plus loin

Vous souhaitez connaitre les bénéfices de la sophrologie dans votre sport
Agir maintenant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.